10 choses à ne pas faire en e-commerce

10 choses à ne pas faire en e-commerce

Créer un site internet est une chose simple, c’est vrai. Créer un site e-commerce, avoir un business rentable et pérenniser son e-business est une chose beaucoup plus compliquée en revanche.
S’il est vrai que le e-commerce permet de grandes libertés et de grandes innovations, il y a néanmoins quelques règles que nous avons souhaité vous partager.

Découvrez ainsi notre liste des 10 erreurs à ne pas faire en e-commerce, des erreurs qui peuvent sembler anodines et pourtant peuvent mettre en péril votre projet.
Nous tenons à préciser que cette liste est purement subjective et que les informations présentées ci-dessous nous ont simplement semblé être les plus importantes.

Utiliser les boutiques wix.com

Le but ici n’est pas de dénigrer Wix, bien au contraire.
Wix.com et une solution permettant la création et publication de sites internet en toute simplicité, même pour ceux n’ayant pas de connaissances dans ce domaine.

Néanmoins, cette simplicité se paie. En plus de ne pas être propriétaire de vos données et ne pas pouvoir réaliser d’export de votre site (pour le transférer sur un autre Content Manager System par exemple), le code de votre site sera particulièrement « anti-SEO ». En effet, le code des sites Wix.com est principalement composé de JS (JavaScript). C’est ce même JS qui permet le chargement des pages, alors que ce langage est lourd et difficilement compréhensible pour les moteurs.

Enfin, la hiérarchisation des contenus et la structure du code (H1, H2, H3) est brouillon, mettant en péril votre référencement naturel lorsque votre site sera crawlé. N’oubliez pas que lorsque que Google passe sur votre site, ce n’est pas votre interface qu’il observe, mais bien le code source de votre site.

Pour vous faire une idée, posez-vous la question suivante : avez-vous pour habitude de voir des sites Wix.com en première page de Google ?

Choisir un CMS au hasard

Oui, on déconseille Wix.com pour la création d’un site e-commerce. Non pas car cette solution est mauvaise, loin de là. Simplement car Wix.com ne nous semble pas être l’idéal pour cette utilisation.

Il est très important de penser à quel Content Manager System vous aller utiliser (quel « back office » si vous préférez).
Car s’il en existe plusieurs, c’est car il y a plusieurs besoins en termes de création de site. Ainsi, choisir un mauvais CMS pourrait vous gêner dans votre développement et pourrait « brider » votre croissance, à cause du manque de certaines informations ou fonctionnalités par exemple.

Le choix d’un CMS est un sujet qui mérite donc une attention toute particulière. Pour cela, n’hésitez pas à consulter notre article sur les CMS et comment en choisir un. Finalement, l’idées à retenir est la suivante : il n’y a pas de « mauvais CMS », il y a simplement des CMS adaptés à des besoins spécifiques.

Favoriser le webdesign à l’acquisition

Il ne nous a pas semblé nécessaire de rappeler que le webdesign est important. Bien évidemment, avoir un site design, en accord avec son temps et agréable à l’œil attire les gens et participe au fait qu’ils aiment naviguer sur votre site.

Néanmoins, beaucoup de personnes favorisent avant tout le design de leur site, au détriment de nombreux autres facteurs aussi importants, si ce n’est plus important comme l’acquisition par exemple.

Car oui, vous aurez un site magnifique, mais à quoi cela peut bien servir si personne ne trouve votre site, si vous n’êtes pas assez présent sur Google en haut des résultats pour acquérir du trafic ?
Le SEO sera surement l’une des choses sur lesquelles vous devrez le plus vous concentrer (sans pour autant oublier le reste !). Car en e-commerce, tout commence par la venue d’un client.

Alors préparer une véritable stratégie d’acquisition : SEO, SEA (google Ads etc.) ou encore SMO (Facebook Ads etc.), renseignez-vous sur leur utilisation et servez-vous en.

Confondre webdesign et expérience utilisateur

Une erreur que beaucoup de personnes font en commençant la création d’un site internet, c’est de confondre le webdesign et l’expérience utilisateur.

S’il est vrai qu’avoir un joli site participe à l’expérience utilisateur, ça ne se résume pas à ça.
L’expérience utilisateur est en quelque sorte la sensation globale d’un utilisateur de votre site. L’UX commence dans la recherche même de votre site sur les moteurs de recherche, jusqu’à la livraison du produit (dans le cas d’un e-commerce). On parle d’une expérience totale, de la recherche à la réception.

Pour être considéré comme un site UX optimisé, il faut :

  • Que votre site soit facilement utilisable et permettre une navigation agréable, aisée.
  • Que votre site soit désirable, que son design donne envie de rester et de découvrir le site
  • Que votre site soit trouvable sur les moteurs de recherche (moteurs externes), mais aussi permette de trouver ce que l’on recherche sur votre site (moteur interne optimisé)
  • Que votre site soit accessible aux personnes en situation de handicap
  • Que votre site soit crédible afin de légitimiser les messages que vous transmettrez dessus
  • Que votre site apporte une valeur ajoutée aux utilisateurs et mette en avant cette valeur et l’objectif de votre site

Vouloir plaire à tout le monde

Prenons un exemple. Vous décidez demain d’ouvrir un site de vente de drones. Vous vous dites que dans le domaine des produits radiocommandés, il existe aussi les hélicoptères, les voitures, les bateaux etc.
Alors oui il est vrai que vous pourrez développer vos ventes à court termes auprès de vos clients actuels, car cela reste des produits radiocommandés.

Néanmoins, vous perdrez votre image et positionnement d’enseigne « spécialisée » en drone, pour devenir un généraliste des jouets radiocommandés. Ainsi, les quelques ventes que vous aurez gagnées coûteront très cher à votre image perçue et votre positionnement, des éléments de différenciation de grande valeur pour votre site.

Cet exemple s’applique bien évidemment à une multitude de cas et n’est là que pour illustrer nos propos, mais le principe est bien là : plaire à tout le monde, c’est souvent risquer de ne plus plaire à personne.

Ne pas transmettre d’émotions

L’émotionnel est essentiel en e-commerce. C’est en transmettant des émotions que vous pourrez marquer réellement vos visiteurs et vous resterez présent dans leur esprit. Les émotions permettent aussi d’impacter grandement le comportement de vos utilisateurs, pouvant même jusqu’à déclencher un achat pourtant pas prévu lors de la navigation.
Enfin, les émotions permettent bien souvent de choisir entre deux sites pour effectuer un achat.

Transmettre des émotions est donc essentiel, mais assez complexe.
Néanmoins, si vous souhaitez découvrir comment utiliser les émotions et humaniser un site internet, nous vous invitons à lire notre article traitant de ce sujet.

Avoir un site à la navigation complexe

Il arrive que sur certains sites, la navigation soit extrêmement complexe.
Le souci est que vos visiteurs auront tellement de mal à naviguer et seront insatisfaits du rendu de votre site, qu’ils repartiront aussi vite qu’ils seront arrivés.

Si vos clients n’arrivent pas à naviguer sur votre site, cela veut dire que de nombreuses pages à vous ne seront que difficilement visibles et donc accessibles. Ces pages peuvent pourtant comporter des produits par exemple, donc un chiffre d’affaires potentiel perdu.

En plus de vous donner des indicateurs particulièrement désagréables à regarder tels que le taux de rebond, taux de sortie ou temps passé par pages, votre site sera en réel danger, puisqu’il sera incapable de générer assez de valeur.

Sous-estimer le volume de travail (et surestimer vos capacités)

Si à vos débuts, vous pouvez en effet commencer la création de votre site seul, sachez néanmoins que vous ne pourrez pas tout faire tout seul.
Expéditions, animations de vos pages et mise en place des opérations commerciales, mise en ligne des produits, commandes fournisseurs, service relation client etc. Tous ces métier seront à développer pour faire progresser votre site et cela, vous ne pourrez pas le gérer tout seul même en travaillant 7j/7.

De plus, bien que vous devez avoir conscience que créer un site demande des efforts et un temps de travail très important, sachez définir vos limites. A force de trop vouloir en faire, vos projets peuvent impacter votre vie de famille ou même votre santé, au risque de vous faire abandonner un projet qui aurait pourtant pu aboutir si vous n’aviez pas été seul.

Sous estimer le coût d’un site e-commerce

Partons du principe que vous souhaitiez tout apprendre et créer vous-même votre site internet.
Une erreur fréquente est de penser qu’un site internet ne coûte rien, ou presque. Pourtant, la location de votre nom de domaine, la location de vos serveurs, l’achat de votre thème ou encore l’achat de différents modules représentent une somme d’argent conséquente lorsque vous souhaiterez vous lancer.

Voici un petit ordre d’idée pour vous aider. Cette fourchette est très subjective et ne reflète pas forcément l’exactitude du prix de telles prestations, mais cela permettra de vous donner un premier aperçu.

Un site vitrine (environ 7 pages) vous coûtera environ :

  • Environ 40€/mois en utilisant des solutions de logiciels en ligne (type Wix.com)
  • Environ 2 000€ en faisant appel à des freelances webdesigner et développeurs
  • Environ 4000€ en faisant appel à une agence web (nous ne recommandons pas forcément cette solution pour un tel site)

Un site e-commerce (10 pages générales + environ 200 fiches produits) vous coûtera environ :

  • Environ 100€/mois en utilisant des solutions de logiciels en ligne
  • Environ 8 000€ en faisant appel à des freelances webdesigners et développeurs
  • Environ 15 000€ en faisant appel à une agence web

Un espace communautaire (Plus de 200 pages + espace membres etc.) vous coûtera environ

  • Les solutions toutes prêtes en ligne ne correspondent pas à ce type de besoin
  • Environ 30 000€ en faisant appel à des freelances webdesigners et développeurs
  • Environ 60 000€ – 70 000€ en faisant appel à une agence web

Surcharger vos pages

Enfin, ne surchargez pas vos pages d’informations. Vos utilisateurs ne s’y retrouveraient pas et leurs yeux ne pourraient pas capter toutes les informations que vous souhaitez leur transmettre. En effet, chaque information mise en avant se révélera moins impactante, et sera donc moins consultée si elle est noyée au milieu d’une multitudes d’autres informations sur la page.

Enfin, cette sensation de lourdeur finira par provoquer des douleurs oculaires et maux de têtes à vos utilisateurs, de quoi leur faire quitter votre site aussi vites qu’ils sont arrivés.
Vous ne nous croyez pas ? On vous met au défi d’apprécier ce site.

Si vous vous demandez maintenant comment intégrer votre réassurance client, vos informations essentielles, vos informations produits, vos avis clients, votre storytelling et bien d’autres éléments, sans surcharger vos pages : félicitations, vous êtes sur la bonne voix !
C’est en commençant à réfléchir de la sorte que votre pensée vous amènera à organiser votre site de sorte que vos pages ne soient pas trop chargées, sans qu’il ne manque aucune information essentielle.
De quoi faire un site satisfera à la fois vos clients et vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *