Quel Content Management System (CMS) choisir pour son site web ?

Quel Content Management System (CMS) choisir pour son site web ?

Si vous souhaitez créer un site web, l’une des premières questions que vous allez vous poser est : Quel CMS vais-je utiliser ?
Le CMS (souvent qualifié de back office) jouera un rôle primordial pour votre site web, puisque c’est depuis ce dernier que vous administrerez et gérerez l’ensemble de votre site.
Le CMS choisi doit donc répondre à vos attentes et permettre ce que vous souhaitez faire avec votre site.
Découvrons ensemble les différents CMS et leur utilisation première.

WordPress : Le plus connu et répandu

Impossible de ne pas parler de WordPress dans cette liste.
En effet, WordPress est aujourd’hui le CMS n°1 dans le monde, avec environ 30% des sites web l’utilisant.
Initialement conçu pour la rédaction et publication d’articles via un blog, WordPress est aujourd’hui l’un des CMS les plus flexibles qui soit.

En effet, WordPress disposerai d’un bibliothèque de plus de 55 000 plugins d’après Kinsta.
Ce large éventail de choix permet aux utilisateurs de cette solution de trouver tout le nécessaire pour moduler un site web en fonction de ses besoins.

Vous retrouverez par exemple :

  • Yoast SEO : Avec plus de 5 millions d’installations, Yoast est un plugin incontourable dédié au SEO pour les sites sous WordPress. Ce dernier permet d’optimiser vos contenus web afin d’améliorer votre référencement sur différents moteurs (Google, Bing, Mozilla etc.).
  • Askimet : En tant que CMS dédié initialement à la publication d’articles, WordPress se voit bénéficier d’un superbe plugin permettant de filtrer les commentaires étant considérés indésirables (sans rapport avec le contenu publié).
  • WP Rocket : nous l’avions abordé dans notre article sur les tendances à suivre en 2021, la vitesse de chargement est encore de la partie. Comme nous l’avions expliqué, la vitesse de chargement joue un rôle essentiel pour l’expérience client et donc l’optimisation de votre « SXO ». Créé par des développeurs français et avec plus d’1 million de téléchargement, WP Rocket est donc un « incontournable pour votre site WordPress.
  • Woocommerce : le plugin e-commerce de WordPress. Bien que WordPress soit initialement conçu pour les articles, le CMS a su se diversifier au point de disposer d’un plugin e-commerce très qualitatif. Ainsi, il est possible de bénéficier de tous les avantages de WordPress (ergonomie, simplicité de l’interface etc.) tout en créant un site e-commerce.

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive tant la liste est longue. Mais cela permet néanmoins de constater la grande force de WordPress : être un CMS simple d’utilisation et particulièrement flexible, grâce à une bibliothèque de plugins impressionnante.

Prestashop : la référence pour les e-commerces

Tout comme WordPress, Prestashop est une référence pour la création de sites web. Mais cette fois-ci, ce CMS est pensé pour les sites e-commerces « purs et durs ». Existant depuis 2007 et avec plus de 165 000 sites l’utilisant, Prestashop a su se positionner en tant que solution de référence en ce qui concerne la création de site e-commerce. La preuve est qu’aujourd’hui, Prestashop détient environ 7% de parts de marché des solutions e-commerces open sources.

Un avantage conséquent au fait d’utiliser Prestashop est le fait que la solution est « Open Source ». C’est-à-dire que le code source est disponible et qu’il est possible de modifier sa boutique selon ses besoins.
De plus, vous êtes 100% propriétaire de votre boutique et des données de celle-ci, sans avoir à payer la moindre contrepartie ou commission.

Nous pourrions aussi citer comme avantages à utiliser Prestashop :

  • La simplicité du back office : ultra intuitif et avec une structure cohérente, la gestion de votre e-commerce sera simplifiée même si vous êtes à vos débuts.
  • Un CMS ayant un référencement naturel optimisé : avec la possibilité de modifier vos titres, balises méta, de réécrire vos URL ou encore de créer un SiteMap pour faciliter l’indexation (ou non) des pages de votre choix, Prestashop vous permettra de mettre en place les bases pour votre référencement naturel.
  • Des modules incontournables : sur Prestashop vous retrouverez des modules essentiels pour un bon site e-commerce. Ainsi, vous pourrez gérer la relance de paniers abandonnés, les programmes de fidélité, de parrainage et bien d’autres, grâce à des modules natifs ou à rajouter vous-même.
  • Des thèmes responsives : alors certes, à l’heure actuelle être responsive ne suffit plus, il faut être mobile first. Néanmoins, Prestashop vous propose par défaut un thème compatible avec la navigation mobile. Par la suite, il sera dans votre intérêt de penser votre e-commerce avant tout pour une navigation mobile. C’est sur celle-ci que doivent se concentrer vos efforts.
  • Un prix attractif : Prestashop ne coûtent relativement que très peu d’argent comparé aux possibilités. Bien que vous devrez penser à financer des modules n’étant pas forcément natifs, cette solution accessible. L’utilisation de Magento, bien que plus puissant, vous coutera beaucoup plus cher.

Magento : Le Prestashop des moyens et grands e-commerces

Tout comme Prestashop, Magento est une solution pensée pour le e-commerce. Créé en 2008, ce CMS représente environ 20% des sites e-commerce open source dans le monde. Utilisé par des entreprises comme Burger King, Canon Australia ou encore Cultura, Magento est destiné principalement aux moyennes et grandes entreprises.

Magento est un outil plus puissant que les autres solutions dédiées aux sites e-commerce que l’on pourrait trouver. En effet, cette solution permet la gestion de catalogue plus lourds, toujours grâce à une solution open source (comme WordPress et Prestashop) et « gratuite ».

Néanmoins, de nombreux éléments sont à prendre en compte si vous souhaitez utiliser Magento. Premièrement, cette solution est particulièrement lourde : elle nécessitera donc des ressources (serveurs) plus conséquentes, et donc plus chères. De plus, contrairement à des solutions clés en main telles que Shopify ou Prestashop, la conception d’un e-commerce sous Magento nécessitera presque obligatoirement des compétences en programmation.

Bien que de base gratuit, on qualifie aussi Magento de cher car les thèmes, le nom de domaine, les extensions ou encore la maintenance sont plus onéreux avec cette solution.
Ainsi, Magento est certes plus puissant, plus « fin » et disposant de fonctionnalités beaucoup plus complètes et détaillées, il n’en reste pas moins un CMS plus complexe, cher et lourd à utiliser. C’est justement pour cela qu’il est conseillé aux entreprise en ayant réellement besoin.

Shopify : parfait pour débuter en e-commerce

Shopify, à l’instar de Magento et Prestashop, est dédié aux sites e-commerces. Créé en 2006, Shopify en 2021 c’est environ 2 millions d’utilisateurs actifs et des ventes dans le monde à hauteur d’environ 200 milliard de dollars.

Une des forces de Shopify, c’est sa polyvalence. Pensé pour les personnes souhaitant débuter dans le e-commerce, Shopify est aussi une référence pour les entreprises physiques souhaitant être présent sur le web.
Enfin, Shopify est un choix de prédilection pour les personnes souhaitant faire du dropshipping grâce à l’application Oberlo.
Enfin, Shopify propose aujourd’hui un outil permettant d’intégrer la réalité augmentée à votre site internet, grâce à Shopify AR.

Contrairement aux deux autres solutions dédiées aux sites e-commerces, Shopify n’est pas une solution open source.
Ainsi, il ne vous sera par pas possible, par exemple, d’accéder au code source de la solution pour intégrer des optimisations SEO, les solutions comme celles-ci étant bien souvent composées de beaucoup de Javascript ou Flash, pas vraiment « SEO Friendly ». Néanmoins, soulignons que Shopify dispose d’un code assez propre et déjà optimiser pour les mobiles. Ainsi, à moins d’avoir des compétences particulières ou de faire appel à un développeur, vous ne verrez pas forcement la différence avec une solution open source.

Abordons maintenant la partie tarifaire de Shopify. Il existe trois tarifs pour utiliser la solution : Basic (29$/mois), Standard (79$/mois) et Advanced (299$/mois) . A cela vous devrez ajouter entre 1,4% et 2,8% de commissions sur chaque paiement reçu par carte bancaire.
Cette solution peut donc sembler plus couteuse au départ, mais c’est le prix d’une simplicité inégalée : l’interface de la solution, l’administration de votre site sont d’une simplicité déconcertante. De plus, pas besoin de penser à l’hébergement de votre site : cette prestation est incluse dans votre abonnement, et donc gérée de leur côté.

Wix : la solution ultime pour ceux en quête de simplicité

Les spots publicitaires pour Wix sont nombreux. Cela peut donner envie aux personnes n’ayant pas forcément de compétences dans la conception de sites web de se lancer, tant le process parait simple, et l’obtention d’une site web accessible.

Il est vrai que la force première de Wix, c’est sa simplicité d’utilisation. Concrètement, il vous suffit de « construire » votre site tel un diaporama Powerpoint : placez vos images, vos texte et vos animations en toute simplicité.

Néanmoins, Wix n’en reste pas moins une solution à ne pas forcément recommander, et cela pour différentes raisons.
La première est que cette solution n’est absolument pas optimisée pour le SEO, bien au contraire. La structuration des titres (H1, H2, H3 etc.) est archaïque, les pages sont chargées grâce à du Javascript (trop lourds pas compris par les navigateurs) etc. Ainsi, il est presque impossible d’être visible et d’espérer atteindre la première page d’une requête Google avec un site sous Wix.

La seconde raison est que pour les premiers abonnements (gratuits ou formules basiques), des publicités sont intégrées à votre site internet par Wix. Cela ne fait pas très « pro », d’autant que vous n’avez pas le control sur les contenus publiés.

Enfin, en plus de ne pas être open source, Wix est « propriétaire » de votre site et de vos contenus. Ainsi, il vous est impossible de migrer ou exporter votre site si vous souhaitiez changer de CMS par exemple. Un site sous Wix est donc condamné à vivre sous Wix, ou bien à être abandonné.

En conclusion, Wix est parfait si vous souhaitez créer un jolie site dont vous communiquerez le lien sur une carte de visite ou sur de forums/groupes par exemple. Simple d’utilisation et très design, il ne faudra néanmoins pas vous attendre à un site performant vous permettant d’exercer une véritable activité e-commerce. D’autant que vous pouvez des à présent oublier la création d’un Blog : le Blogging n’est pas intégré à la solution. Il s’agira donc d’une vitrine, tout au plus.

Un CMS pour chaque besoin

En conclusion, il n’est pas possible de dire quel CMS est meilleur qu’un autre, du moins pas objectivement. En effet, chaque solution est pensée et conçue pour répondre à des besoins particuliers. Ainsi, si une solution vous déplait, ce n’est peut-être pas car elle n’est pas qualitative, mais simplement ne correspond pas à ce dont vous avez besoin.

Le choix de votre CMS sera donc à faire en fonction de vos besoins, de vos objectifs. Il sera aussi nécessaire de vous projeter à moyen termes pour penser aux potentielles évolutions de votre site, et donc définir si le CMS choisi au départ répondra toujours à vos besoins à moyen termes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *